Les acheteurs de maison ont beaucoup d’options sur le marché, votre maison pourrait se noyer dans une mer de possibilités sur le marché immobilier. Vous devez donc vous assurer de ne pas commettre le petit « oups » qui vous ferra passer à côté de votre vente.

Dans cet article, je vous propose de porter attention à certaines erreurs trop faciles à faire et qui pourraient retarder voire empêcher la vente de votre maison…

 

1. Ne pas … fixer un prix hors marché

Oui, vous savez ce que vous avez payé pour votre maison. Mais cela ne signifie pas que ce montant est toujours réaliste dans les conditions actuelles du marché. Votre bien peut avoir pris de la valeur depuis son achat ou en avoir perdu selon les réalités du secteur. « Votre maison ne vaut que ce que le marché est prêt à vous payer », dit le planificateur financier agréé Ellen Derrick de LearnVest.

Votre agent immobilier a un œil constant sur le marché, il saura vous aider à établir le juste prix de votre propriété. Si le prix de votre maison est trop élevé cela va décourager les potentiels acheteurs de faire une offre, et votre propriété pourrait se voir bloquée sur le marché pendant des mois, ce qui n’est pas votre objectif.

Que faire: Gardez à l’esprit que même si vous avez fait des améliorations sur votre maison (comptoirs en granit, appareils en acier inoxydable), vous n’allez pas obligatoirement récupérer votre argent si vous êtes la seule maison avec ces améliorations. En effet si les comparables dans le voisinage n’ont pas ces mises améliorations, les acheteurs ne s’y attendent pas et pourraient percevoir ses avantages comme de la fantaisie pour laquelle ils ne sont pas prêt à payer un supplément.

 

2. Ne pas oublier… l’étape de la commercialisation.

Vous pouvez penser que tout ce que vous avez à faire est de prendre une photo de la maison, coller une pancarte «À vendre» dans votre cour et les acheteurs viendront sonner à votre porte. Eh non!! La seule façon de garantir que vous allez obtenir le meilleur prix pour la maison est d’utiliser toutes les options de marketing qui s’offrent à vous. Cela signifie de penser à la publicité sur Internet, utiliser les services d’un photographe pour les photos de votre maison, mettre en place une journée portes ouvertes…

Plus les gens voient votre maison, meilleures sont vos chances de vendre. À une époque où les acheteurs commencent leurs recherches en ligne, fiez-vous à un courtier qui aura pris le virage technologique pour présenter votre maison au plus grand nombre.

Que faire: Ne pas attendre la dernière minute pour aviser un courtier immobilier que votre maison est à vendre. Si vous pouvez, donnez-lui au moins un mois de délai, pour qu’elle puisse chercher les maisons comparables et donner le bon prix. Donnez le temps de photographier votre maison un jour où le soleil est sorti.

 

3. Ne pas … faire cavalier seul, sauf si vous savez ce que vous faites.

Si vous avez acheté et vendu une demi-douzaine de maisons ou si vous vivez dans un quartier prisé où les maisons se vendent en deux jours, vous pourriez être tenté de vendre votre maison par vous même.

Si vous n’êtes pas un professionnel chevronné, cependant, laissez faire un professionnel. Certaines personnes n’achètent et vendent qu’une fois ou deux fois leur maison dans une vie, et il y a beaucoup d’argent en jeu. Selon les lois de votre province, vous êtes vraiment susceptible de vous tromper en essayant de vendre vous-même, sauf bien sur si vous avez un ami avocat ou notaire qui peut vous guider à travers le processus.

Un courtier immobilier sait aussi ce qui se vend autour de chez vous, et à quel prix. Je peut vous dire si une offre est raisonnable, et vous aider à négocier intelligemment avec un éventuel acheteur.

Que faire: Si vous obtenez une recommandation d’un courtier immobilier via un ami ou un collègue, vérifiez les références, menez des entrevues et allez avec quelqu’un d’expérience faire sa rencontre.

 

4. Ne pas négliger… de réparer les choses qui sont cassées.

Si vos visiteurs découvrent pendant leur visite de votre chère maison un ensemble d’éléments qui sont à réparer, mal entretenu, qui font défaut… qui ont besoin de réparation immédiate, ils vont surement se demander comment vous avez entretenu votre maison et si les choses qu’ils ne peuvent pas voir sont également problématiques.

Vous avez une fixure à réparer, une porte patio qui grince, la poignée d’une porte qui vous reste dans la main? Réparez-les!! Nettoyez vos gouttières, bouchez les trous dans vos murs et serrez les robinets qui gouttent.

Que faire: Quelles sont les choses que vous avez toujours remises à demain dans vos rénovations? C’est maintenant le temps de passer à l’action. Profitez de vos prochains samedi pour traiter tous ces projets qui vous tatillonnent afin de vous assurer que votre maison ne réserve pas de surprise à vos visiteurs.

 

5. Ne pas … Mettre toutes vos émotions dans la décoration.

egp_photo_2015_2_2_635584693392968750Oui, c’est votre maison. Oui, vous avez sué sang et eau pour obtenir qu’elle soit enfin telle que vous la rêviez. Mais, non, cela ne la rend pas « parfaite », en particulier lorsque vous avez pris des décisions de décoration uniques qui vous ressemblent, la rendent tellement originale…

Vous devez rendre l’espace à regarder aussi neutre que possible, afin que les acheteurs puissent s’imaginer dans les lieux selon leur propres gouts. Donc, même si ces murs turquoises dans la chambre vont tellement bien avec cette magnifique couette offerte par maman, cela n’est pas assuré de correspondre aux choses de quelqu’un d’autre.

Lâchez prise sur ce que vous aimez, et faite de la décoration de votre maison ce que la plupart des gens pourraient aimer et cela pourrait signifier en passer par refaire la peinture de tous les murs d’une couleur neutre, douce.

Que faire: Demandez à votre courtier immobilier un regard neuf sur votre maison. Commencez à penser à votre maison comme à un bien à vendre, pas comme une extension de votre identité. Si les acheteurs ne l’aiment pas, ce n’est pas une insulte personnelle.

 

6. Ne pas … Laisser vos trucs partout.

Vous voulez que les acheteurs se sentent comme chez eux dans votre maison. Leur première impression est vraiment importante, et s’ils sont accueillis avec une immense photo de vous du jour de votre mariage il y a 25 ans sur la cheminée c’est vraiment gênant. Ça envoie le message à l’acheteur que « C’est ma maison, pas votre maison. »

Que faire: Avant de mettre la maison sur le marché, obtenez quelques boîtes de rangement et faites le tri… photos, bibelots, livres… Si cela peut aider, prenez quelques photos de chaque chambre, et essayez de les voir à travers les yeux d’un acheteur. Que pourriez-vous retirer de chaque chambre pour rendre l’espace plus agréable pour votre visiteur?

 

7. Ne pas … être offensé par une offre trop basse

Vous avez fait la visite, vous avez su montrer votre maison sous son meilleur jour, votre acheteur semble être parvenu à se projeter dans son futur environnement et il vous fait une offre. Mais oups… L’offre est bien plus basse que votre prix. On respire un grand coup!! Voici votre chance de négocier. Les acheteurs cherchent à acheter votre maison pour le prix le plus bas possible. Ne leur en voulez pas. Ils aiment votre maison. Vous ne pouvez pas les blâmer d’avoir essayé de l’avoir au meilleur prix. En d’autres termes, ce ne est pas personnel, et ce ne est pas une insulte pour votre maison. C’est une transaction commerciale.

Que faire: revenez simplement avec une contre-offre. En règle générale, la plupart des acheteurs vont revenir avec une deuxième offre, qui est une meilleure indication de ce qu’ils sont vraiment prêts à payer.

 

8. Ne pas … perdre une vente à cause d’un simple détail.

Il est possible d’effectuer 99% du chemin vers le processus de vente de votre maison, et passer à côté de la transaction pour un détail mineur. J’ai vu des gens passer à côté de la vente d’une maison à $ 450,000 car l’acheteur souhaitait conserver le manteau de la cheminée et le vendeur quand à lui souhaitait partir avec ce souvenir de famille…

Que faire: Sauf si c’est un héritage qui a été dans votre famille depuis des générations, n’oubliez pas que vous pouvez probablement en trouver un autre, mais vous ne pouvez pas trouver un autre acheteur à ce prix. Pour être sûr de ne pas passer à côté d’une vente pour un détail, s’il y a des choses que vous ne voulez pas laisser derrière vous, remplacez-les par quelque chose d’autre avant de faire visiter la maison.